Dieses Dokuwiki verwendet ein von Anymorphic Webdesign erstelltes Thema.

Informatique Ambiante et Mobile (IAM) à l'Université de Nice Sophia Antipolis

Les applications logicielles doivent à la fois s'embarquer dans les objets de la vie quotidienne, gérer leur diversité mais aussi et surtout participer à la mise en place d'applications dans des écosystèmes d'objets communicants.

Extrait du Communiqué de presse, “GFI, New Challenges, New Ideas” : Avis d’expert Saint-Ouen, le 4 avril 2013 "Rendre intelligents nos environnements : l’Informatique Ambiante et ses défis logiciels“, par Christophe Vergoni, Ingénieur d'études, Gfi Informatique et doctorant, Université de Nice Sophia Antipolis / CNRS, Yann Hervouët, Directeur technique, Gfi Informatique et Jean-Yves Tigli, Maître de conférences, Université de Nice Sophia Antipolis / CNRS

« Les technologies de l’information et de la communication (TIC) s’immiscent chaque jour un peu plus dans notre quotidien. En témoignent le nombre important d’appareils ou dispositifs électroniques dits « communicants », en lien direct avec les TIC qui peuplent notre environnement (Smartphones, tablettes, appareils multimédias, TV, Hi-Fi…) et le caractère quasi-indispensable de leurs usages.

Aujourd’hui, les TIC commencent à intégrer de nouveaux objets dont la fonction principale n’est pas centrée sur l’information ou la communication. On voit ainsi apparaître des objets de la vie courante, rendus communicants. Un siège de bureau est peut-être déjà capable de communiquer son taux d’utilisation en temps réel. Depuis 2006 des chaussures de sport grand public, agrémentées d’un podomètre et de TIC, peuvent informer leur utilisateur sur leurs performances. Demain, les matelas pourront établir des rapports sur la qualité du sommeil de l’occupant…

L’apparition de ces objets dans notre quotidien a d’abord été poussée par des collaborations ponctuelles entre industriels dans le but de créer de nouveaux services (Chaussure de sport augmentée de capteurs pour mesurer, suivre et partager les performances, fruit d’une collaboration entre Nike et Apple). Aujourd’hui ce phénomène est accéléré par une tendance à l’ouverture, fondée sur les principes d’un Internet des Objets. L’Internet des Objets est une évolution d’Internet qui vise à intégrer au réseau les objets de notre environnement, au même titre que le sont aujourd’hui les ordinateurs et dispositifs. On peut ainsi contrôler sa maison comme on consulte un site Internet (interaction objet/personne), ou encore, interconnecter les véhicules aux infrastructures de transport en vue d’une gestion plus intelligente du trafic (interaction Machine to Machine).

Il devient alors possible d’imaginer autant de nouveaux services que d’interconnexions pertinentes entre objets, dispositifs et services existants. Le mythe du réfrigérateur communicant n’est alors plus restreint à nous renseigner sur la seule fraicheur des aliments mais est désormais capable de dialoguer avec d’innombrables autres objets, dispositifs et services. Dès lors, pourquoi ne pas imaginer qu’il communique avec un coach sportif virtuel ou un supermarché ? Aujourd’hui l’Internet des Objets soulève de telles perspectives industrielles qu’il constitue une priorité pour la stratégie numérique de l’Europe (voir le plan d’action Européen : « Internet of Things »)

Sur ces nouveaux objets capables de communiquer, un pan entier de nouveaux services reste à imaginer dans la prévention des risques, la gestion de l’énergie, l’amélioration de notre confort et de notre santé… Cependant, même si un grand nombre de verrous technologiques ont déjà été levés, la conception de telles applications intégrées à notre environnement soulève de nouvelles problématiques, non encore solutionnées, dans ce que nous appelons l’Informatique Ambiante (IAm). »

Historique et Organisation

  • Enseignements pour une spécialisation des étudiants en Informatique Ambiante et Mobile
    • Bref Historique
    • Création de la filière Informatique Ambiante et Mobile (IAM) du Département Informatique de Polytech'Nice et du Master IFI
    • Aujourd'hui vers la constitution d'un réseau plus ou moins formel de formations en IAm en France et à l'étranger
      • Urbi : la filière IAM à l'UNS est coordonnées par Stéphane Lavirotte
      • Orbi : la filière IAM du Master IFI dans ses délocalisations en Egypte et en Tunisie ou la duplication de cours à l'Université de Corse est coordonnées par Jean-Yves Tigli
maquette/creation_filiere_si5_ifi_iam.txt · Dernière modification: 2013/12/14 12:30 par tigli
Piste: Informatique Ambiante et Mobile (IAM) à l'Université de Nice Sophia Antipolis
Dieses Dokuwiki verwendet ein von Anymorphic Webdesign erstelltes Thema.
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0